ACTUELLEMENT ! La livraison est GRATUITE ! Ne tardez pas… 

Emmener votre nourrisson à la plage : oui ou non ?

L’idée d’emmener votre nourrisson à la plage vous trotte dans la tête depuis un bon moment déjà. Vous avez de multiples craintes. Il semble si fragile ! D’un autre côté, vous vous dites qu’il ne risque pas grand-chose. En fait, il faut savoir que  le nourrisson n’a pas spécifiquement besoin de se rendre à la mer. Peut-être est-ce vous, parents, qui avez envie d’un bol d’air frais et d’une baignade. Il n’y a rien de mal à cela, à condition de suivre certaines règles lorsqu’on emmène les tout-petits à la plage. Les détails suivent.

Ce qui distingue le nourrisson

Avant de décider si vous voulez emmener votre nourrisson à la plage ou non, sachez d’abord ce qui le caractérise. D’après l’encyclopédie docteurclic, le nourrisson se définit comme le bébé qui a dépassé le stade de nouveau-né (jusqu’à ses 28 jours) mais qui n’est pas encore un petit-enfant. Il tète encore exclusivement le sein de sa mère ou les biberons spéciaux de cet âge. Dès qu’il commence à diversifier son alimentation (c’est-à-dire après ses 6 mois), il devient un « petit-enfant ».

Ce nourrisson est surtout caractérisé par le fait que son corps ne produit pas encore de mélanine. La mélanine est la substance essentielle à l’épiderme pour la protéger du soleil. Sans la mélanine, le bébé se retrouve donc sans défense. Au contact du soleil, il ne risque pas le bronzage, mais bel et bien les coups de soleil et les cas de brûlure.

 La question qui se pose est donc de savoir s’il est possible d’emmener votre nourrisson à la plage entre son premier mois et son sixième mois ?

Emmener votre nourrisson à la plage est possible lorsque c’est le bon moment

La réponse est oui : rien ne vous interdit d’emmener votre nourrisson à la plage, mais au-delà de son premier trimestre. Les pédiatres sont formels là-dessus. Il faudra donc attendre que votre bébé ait au moins ces 3 mois pour que vous alliez au bord de la mer pour faire quelques trempettes.

Pourquoi 3 mois ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’organisation interne physique et psychique du bébé ne se met véritablement en place qu’après son premier trimestre. A 3 mois, il sera en éveil, curieux. Il se délectera de voir, d’apprendre et de toucher de nouvelles choses. Ce n’est donc qu’à ce moment qu’il pourra profiter un minimum de tout ce que la plage a à offrir : la mer ou l’océan, le sable, l’air frais, le paysage, le bruit des vagues … C’est aussi à 3 mois qu’il commence à apprécier le bain – et donc une petite baignade dans l’eau.

La bonne saison pour emmener votre nourrisson à la plage

Il faut savoir deux choses. Premièrement, que les bébés sont frileux. Deuxièmement, comme on l’a dit plus haut, qu’ils ne supportent pas non plus les températures trop élevées, ni le soleil trop chaleureux. Ainsi, même si votre bébé a 3 mois, mais que c’est l’automne ou l’hiver, évitez d’aller à la plage. Il faut que l’eau ait au moins une température de 15 °C. L’idéal est de choisir entre le milieu du printemps et la fin de l’été. En même temps, s’il y a canicule, restez bien au frais. Évitez la plage.

Choisir la bonne plage pour emmener son bébé

Oui, certaines plages conviennent mieux aux nourrissons que d’autres. Généralement, pour une première expérience, les experts conseillent les mers ou océans calmes. Trop de vagues risqueraient de créer la peur au bébé. Donc, les mers et océans du côté de la méditerranée conviennent plus aux tout-petits que ceux du côté de l’atlantique.  

7 règles cruciales pour emmener votre nourrisson à la plage

Le bon timing ne fait pas tout. Les nourrissons sont extrêmement sensibles. Voilà pourquoi d’autres règles doivent être scrupuleusement suivies à la lettre.

Il lui faut beaucoup d’ombres

Lorsque vous vous rendez à la plage, déterminez toujours à l’avance comment vous offrirez de l’ombre à votre petit. Il ne sera que très momentanément exposé au soleil, pour 10 minutes de trempettes dans l’eau et 10 autres minutes (espacées des premières) sur le sable. Le reste, il devra être mis à l’ombre.

Sachez qu’un parasol ne suffit pas dans ce cas. Il faut que le dispositif lui offrant de l’ombre soit spécifiquement conçu pour résister aux UV. Sinon, certains UV réussiront toujours à passer et à pénétrer la peau de votre enfant. Nous conseillons alors les tentes de plage avec un dispositif effectif anti-UV. Il en est ainsi des tentes de plage shadysand, grandes pour une surface ombrée idéale et imperméables aux UV. Elles offrent une protection solaire UPF 50 +, bloquant en même temps les UV-A et les UV-B. Le niveau de protection garanti est de 98 %.

[Voir ici les caractéristiques des tentes de plage Shadysand]

shadysand tente de plage familiale

Les lunettes de soleil et le chapeau sont impératifs

Comme la peau, les yeux du nourrisson sont extrêmement sensibles à la luminosité extrême du soleil à la plage. Aussi, il faut qu’il porte des lunettes de soleil. Achetez uniquement les modèles certifiés CE, avec un indice de protection 4. Les modèles en plastique risquent de faire plus de mal que de bien.

La tête du nourrisson est sensible. Comme vous, il a aussi besoin d’un chapeau. Privilégiez les matières naturelles comme le coton ou les chapeaux de paille pour vraiment le rafraîchir.

Utilisez de la crème solaire, spéciale pour bébé

Lorsque vous emmener un nourrisson à la plage, multipliez sa protection au maximum. Sachez qu’il existe aussi des crèmes solaires qui pourront les protéger du soleil. Ces crèmes doivent également être certifiées SPF 50 + et protégeant contre les UV de type A et B. En plus, elles devront être conçues pour les peaux extrêmement sensibles des bébés et notamment être entièrement sans parabène.

Étalez la crème sur toutes les parties du corps du bébé qui sont exposées au soleil. Les formats spray existent aussi et peuvent s’avérer plus pratiques.

Hydratez le nourrisson continuellement

La protection contre les coups de chaleur et le soleil ne doit pas uniquement être externe. Son corps doit aussi être continuellement hydraté, afin qu’il ne s’assèche pas la gorge. Prévoyez donc un biberon d’eau – de préférence minérale. N’oubliez pas son biberon de lait, s’il ne tète pas au sein. Faites-lui boire de l’eau au minimum une fois tous les quarts d’heure, même pour une seule gorgée.

Il faut que bébé vienne à la plage habillé

Un bébé dans un maillot de bain, c’est mignon. Mais c’est surtout dangereux. Il faut que son corps soit recouvert par des vêtements qui feront aussi office de protection. Ceci est surtout valable lorsque le bébé n’est pas à l’ombre, sous une tente anti-UV. Choisissez des vêtements légers, pas trop serrés et surtout, faits avec des composants naturels.

Des heures bien délimitées pour emmener votre nourrisson à la plage

Emmener votre nourrisson à la plage entre le printemps et l’été n’est que le début. Mise à part cela, il faut absolument limiter les heures durant lesquelles le bébé profitera de la plage : 3 h au maximum. Quoique, deux heures sont amplement suffisantes pour lui.

Ces 2 ou 3 heures-là doivent être soigneusement choisies. Sois, vous allez à la plage avec votre tout-petit avant 11 h du matin, soit vous attendez après 16h 30. De midi à 16 h, le soleil est particulièrement agressif. Il est donc déconseillé pour les enfants de très bas-âge.

Prévoyez un kit « pharmacie » spécial pour lui

Même si vous suivez à la lettre tout ce qui a été dit, les accidents peuvent survenir. Nous ne parlons pas ici des cas grave, mais des petits bobos qui peuvent arriver spécifiquement à la plage. En cas de « cas grave », veuillez approcher directement le médecin ou le pédiatre le plus proche.

Ainsi, votre kit pharmacie doit contenir, au minimum :

  • du linge nettoyant, pour les cas où votre enfant aurait mis du sable dans sa bouche ;
  • un sérum pour les yeux, s’il en met dans un œil. Le sérum peut être remplacé par beaucoup d’eau. Toutefois, il faut savoir qu’il est plus efficace que l’eau car empêche le bébé de se frotter l’œil concerné ;
  • un antiseptique, s’il s’égratigne quelque part,
  • un brumisateur, pour rafraîchir l’air ambiant autant que possible, surtout si la température est plus élevée que prévue,
  • les baumes et autres produits assimilés que vous avez l’habitude d’utiliser pour d’éventuelles piqûres d’insecte,
  • et tout ce que vous emmenez avec vous habituellement. Ce n’est pas parce que vous vous rendez à la plage qu’ils ne sont plus indispensables.

Pour le reste, nous vous dirons juste d’en profiter au mieux. Toutes les premières fois avec votre bébé sont des événements qui ne répéteront pas. Après la plage, faites-lui prendre un bain pour se ressourcer et éliminer l’excès de chaleur, le sable et tout ce qu’il y a de néfaste ramenés de la plage.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Et si vous laissiez votre commentaire?