ACTUELLEMENT ! La livraison est GRATUITE ! Ne tardez pas… 

Normes SPF et UPF : explications

Vous avez entendu parler des tissus SPF et UPF. Mais savez-vous ce que sont que les normes SPF et UPF ? Connaître ses normes est utile pour protéger sa peau de la meilleure façon possible. L’été est là, et on veut tous en profiter au maximum. Cependant, comme en toutes circonstances, il faut faire attention à soi, et en l’occurrence, faire attention à sa peau fragile. Une exposition prolongée aux rayons du soleil, et de surcroit sans protection, peut entraîner des complications pouvant aller d’une insolation à un cancer cutané. Pour éviter que cela n’arrive, il est primordial de bien s’informer. Dans cette démarche, il est évidemment obligatoire d’en passer par les normes SPF et UPF. Qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? On vous explique tout dans cet article.

Normes SPF : de quoi s’agit-il ?

Les confusions sont fréquentes lorsqu’on parle de normes SPF. D’une part, il y a les normes SPF (Sender Policy Framework) utilisées par les entreprises pour authentifier leurs e-mails. D’autre part, il y a les normes SPF (Santé Public Fédéral) qui assurent la sécurité des chaînes alimentaires.

Les normes SPF (Sun Protection Factor) dont on parle ici, sont des indices qui permettent de tester l’efficacité d’une crème solaire. Ce sont des facteurs qui vous aideront à déterminer le niveau de protection que vous apportera votre crème. Tout le monde le sait, lorsqu’on se prélasse au soleil, on s’expose aux rayons ultraviolets. Qu’il s’agisse d’UVB, d’UVA ou d’UVC, ce sont tous des composantes des rayons violets. On les différencie en fonction des ondes qu’ils émettent et par conséquent de leur impact sur votre peau.

C’est là que les normes SPF interviennent. Sur la boîte de votre crème solaire, vous pouvez voir l’indice SPF. Celui-ci varie de 5 à 50+. Vous pourrez ainsi calculer combien de temps vous pouvez rester sous le soleil avant de vous brûler. Par exemple, avec une crème solaire dont l’indice SPF se situe à 25, une personne a jusqu’à 250 minutes avant que le soleil ne commence à brûler sa peau.

La différence entre normes SPF et UPF

Normes SPF et normes UPF sont très similaires. Dans les deux cas, le concept est fondamentalement le même : protéger votre peau des dommages causés par les rayons ultra-violets. Cependant, retenez qu’une différence subsiste.

On parle de normes SPF lorsqu’il s’agit des crèmes, de lotions et de sérums en tout genre. Par contre, on parle d’UPF (Ultraviolet Protection Factor) lorsqu’il s’agit de tissus. Pour ceux qui ne le savaient pas, il existe bel et bien des vêtements capables de protéger votre corps des rayons néfastes. Ce sont des tee-shirts, des broadshorts long ou des leggings anti-ultraviolet qu’utilisent surtout les surfeurs. Contrairement aux normes SPF, les tissus UPF sont soumis à des tests réalisés au spectrophotomètre. Par conséquent, il sera possible de déterminer la proportion d’ultra-violets que le tissu est capable de filtrer. Leur efficacité est incontestable. Seulement, elle varie en fonction de la catégorie de protection.

Par exemple, avec des vêtements anti-UV normés UPF < à 15 et à 25, seulement 93 et 96 % des UV sont filtrés. Pour des vêtements normés UPF 50+ (la meilleure catégorie), plus de 98 % des rayons ultra-violet seront stoppés. C’est le cas du tissu avec lequel sont fabriquées les tentes de plage Shadysand. Votre protection contre les rayons solaires sera donc effective et pratiquement entière.

2 idées préconçues et fausses sur les tissus et crèmes aux normes SPF et UPF

Si les crèmes aux normes SPF ne font pas souvent l’objet de débats, ce n’est pas le cas des tissus. Seulement, la plupart du temps, ces débats reposent sur une base faussée.

À partir de maintenant, sachez, d’une part, que les vêtements blancs ne vous protègent pas plus des rayons du soleil que les vêtements noirs. Au contraire, lorsqu’il fait chaud, privilégier le noir et les couleurs sombres, parce qu’ils filtrent plus les rayons UV. D’autre part, ne croyez pas, que parce que vous portez des vêtements anti-UV, vous pouvez vous passer de crème solaire. Ces crèmes, fabriquées dans le respect des normes SPF sont indispensables. Il faut l’appliquer tous les deux heures sur toutes les parties de votre corps non-couvert et directement exposé au soleil.

Dans tous les cas, gardez en tête, qu’entre 14 et 16 heures, il vaut mieux éviter de trainer au soleil. Entre ces deux heures, le soleil tape plus fort que jamais. Même si vous comptez sur les normes SPF et UPF de vos vêtements et de vos crèmes solaires pour vous protéger, soyez tout de même prudents !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Et si vous laissiez votre commentaire?