ACTUELLEMENT ! La livraison est GRATUITE ! Ne tardez pas… 

Réussir un bronzage sans danger : comment faire ?

On veut tous réussir un bronzage sans danger. Nul ne veut, volontairement, risquer d’abîmer sa peau. En même temps, il est d’usage de profiter du soleil et de l’été pour donner un peu de doré à notre peau. L’objectif : s’afficher avec une peau couleur or, comme celle des stars. Toutefois, aussi exaltant que soit l’objectif, sachez que le bronzage n’est pas sans risque. Découvrez dans cet article comment réussir son bronzage, mais plus encore, le faire sans que cela n’impacte votre santé générale et épidermique.

Les dangers du bronzage

Ce n’est pas le bronzage en soi qui est dangereux, mais plutôt le soleil qui est à son origine. En effet, pour déclencher la coloration de la peau, il faut l’exposer aux UV. Face aux UV, la peau se protège en produisant de la mélanine. Cette même mélanine est le composant à l’origine de la pigmentation de la peau. Le bronzage pousse donc la peau à se protéger. Les dangers apparaissent donc au moment où la peau n’est plus capable de se protéger correctement. S’ensuivent diverses affections sur la santé, en particulier sur l’épiderme.

Coups de soleil

Le premier risque inhérent au bronzage est le traditionnel coup de soleil. Vous pouvez tomber malade, par la suite. En fonction de votre état de santé, les étourdissements ne sont pas rares. Il est aussi fréquent de retrouver brûlures et insolations sur sa peau. Même dormir sera difficile, tellement votre corps vous fera mal.

Vieillissement de la peau

Les UV déclenchent la production de mélanine mais détruit, par là même, le collagène contenu dans la peau. Or, le collagène est l’élément essentiel pour maintenir l’élasticité de la peau. Par conséquent, une trop forte exposition au soleil n’est pas un bronzage sans danger. La peau se dessèche, favorisant l’apparition des ridules. Sur le reste du corps, il est possible de voir apparaître des taches brunes.

Cataracte

La cataracte est un problème qui concerne les yeux. Mais lorsqu’on se bronze de face, on expose ses yeux au soleil. Cette exposition engendre bien souvent la cataracte. L’OMS fait état de 20 millions de cas dans le monde ; un chiffre conséquent qui mérite attention.

Cancer de la peau

À plus forte raison, le bronzage est un processus qui, non maîtrisé, constitue un facteur décuplant les risques de cancer de la peau. On parle alors des cas de carcinome, touchant 50.000 Français chaque année ou de mélanome, bien plus agressif, touchant 5.000 personnes en France.

Ce qu’il faut faire pour réussir un bronzage sans danger

Faut-il pour autant faire une croix sur le bronzage ? La réponse est non, dans le cas du bronzage naturel. Le bronzage artificiel, lui, est un cas à part. Il convient juste de ne pas en abuser, de prendre toutes les précautions qui s’imposent avant et après l’exposition au soleil et de ne pas espérer arriver au résultat voulu trop vite. Un bronzage rapide est souvent, celui qui est le plus risqué.

Préparer sa peau depuis l’intérieur

Des semaines avant de faire bronzette, il est particulièrement important de nourrir sa peau depuis l’intérieur. Ce faisant, il sera armé pour se défendre correctement contre les UV. Vous pourrez effectuer votre bronzage sans danger. Bien nourrir sa peau face au soleil, c’est :

  • s’hydrater correctement. Il faut veiller à boire beaucoup d’eau pour que le derme et l’épiderme en accumule suffisamment. À côté de l’eau, les thés et infusions sont aussi efficaces, sans sucre.
  • manger davantage de fruits et légumes. Le bêta-carotène et le lycopène sont essentiels à la peau, pour faire face au soleil. Privilégiez donc les aliments rouges et oranges (carotte, mangue, tomate), mais aussi verts (comme les épinards).
  • consommer aussi des aliments qui favorisent le renouvellement des cellules et de la peau, comme le poisson, le beurre ou le fromage.

Préparer sa peau à l’extérieur

L’extérieur de la peau se prépare des jours avant le bronzage et juste avant. Une à deux semaines avant votre journée à la plage ou à la piscine, effectuez un gommage. L’exfoliation débarrassera la peau de couche de cellules mortes et rendra le bronzage un peu plus rapide.

Une demi-heure avant le bronzage, n’oubliez pas de vous mettre de la crème solaire. C’est LA chose qu’il ne faut guère oublier pour un bronzage sans danger.  Étalez bien la crème partout. Il convient de prendre une pause toutes les heures pour un bronzage sans danger. Profitez de ce temps pour vous mettre de la crème solaire. Ainsi, les UV ne détruiront pas la peau, ni le collagène qu’il contient.

Bien choisir ses heures pour un bronzage sans danger

Les UV n’ont pas la même agressivité selon l’heure. Ils sont particulièrement nocifs entre midi et 15 h. Il faut donc les éviter pour un bronzage sans danger. Préférez plutôt vous mettre au soleil entre 9 et 11 heures et après 16 h. Rappelez-vous qu’un bon bronzage est avant tout progressif et régulier. C’est d’ailleurs ainsi qu’on fait durer le résultat. Entre 12 et 15 h, mettez-vous à l’ombre. Préférez l’utilisation d’une tente de plage à un parasol, de manière à véritablement bloquer les UV. Les tentes de plage Shadysand sont, par exemple, certifiées pour arrêter la progression des UV-A et des UV-B. Lorsque vous vous mettez de la crème solaire toutes les heures, restez aussi à l’ombre de cette tente de plage.

Shadysand la tente de plage familiale et compacte

Prendre soin de sa peau après l’exposition au soleil

Un bronzage sans danger implique de prendre soin de sa peau une fois la nuit tombée. Ainsi, il convient de se réhydrater abondamment, plus que d’habitude. Il est aussi utile d’appliquer une crème après solaire, un baume ou une huile végétale. Cela la soulagera de ce qu’elle a perçu comme une agression. N’oubliez pas de continuer à manger des aliments riches en bêta-carotène.

Entretenir son bronzage

Entretenir son bronzage permet aussi de faire que son bronzage soit sans danger. En effet, cela évite de répéter trop de fois le processus. Outre une alimentation saine et une hydratation suffisante, l’utilisation de produits comme les autobronzants permet de garder une peau sublime. L’huile de carotte est aussi une alternative à envisager, pour conserver le côté doré de sa peau.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Et si vous laissiez votre commentaire?