ACTUELLEMENT ! La livraison est GRATUITE ! Ne tardez pas… 

Camping dans le jardin pour les enfants : le guide complet

Pourquoi ne pas envisager un camping dans le jardin pour les enfants ? Après tout, c’est une solution pratique et facile à mettre en place. Il faut une tente et c’est tout. C’est une excellente manière de leur apprendre à communier avec la nature et à les éloigner des écrans, sans que vous ayez à demander un congé, ni à prévoir un budget faramineux.  Camper dans le jardin est d’ailleurs devenu tendance, autant pour les petits que pour les grands. Rien ne vous empêche donc de suivre vos enfants sous la tente, surtout s’ils sont encore de bas-âge ou si vous avez un enfant unique.

L’idée vous tente-t-elle ? Voici tout ce qu’il y a à savoir pour faire camper ses enfants dans le jardin. Vous verrez qu’il ne faut pas forcément un grand jardin pour y monter un campement. Il ne faut pas non plus sortir des boyscouts pour s’en sortir dans l’organisation.

Pourquoi organiser un camping dans le jardin pour les enfants ?

Camper est intéressant à bien des égards. Le faire dans le jardin sort, certes, de l’image que vous vous faites du camping, mais il existe de multiples raisons qui valident cette idée. Voici 5 bonnes raisons d’organiser un camping dans le jardin pour les enfants.

Pour leur donner accès au grand-air

Il n’y a rien de mieux pour le cerveau d’un enfant que de sortir des quatre murs de la maison et de casser un peu la routine. Un camping dans le jardin lui fait voir le jardin sous une autre perspective. De plus, le camping dure suffisamment longtemps pour les éloigner de ces « jeux » habituels. Votre enfant, quel que soit son âge, expérimentera ainsi le grand-air et les nuits à la belle étoile.

Pour les introduire au camping

Votre enfant n’a jamais campé ? Un camping dans le jardin est LE moyen pour l’introduire à la vie en plein air. Ceci est tout particulièrement conseillé pour les plus jeunes de moins de 7 ans. Ainsi, vous ne le bousculez pas et vous lui inculquez petit à petit les principes du camping. Vous prévoyez un grand camping en pleine nature pour les grandes vacances ? Commencez par un petit camping dans le jardin, qui ne durera qu’une nuit ou un week-end.

Pour les amuser différemment

Beaucoup de parents sont constamment à la recherche de nouvelles méthodes pour amuser leurs enfants. Et ils ont bien raison parce que les loisirs développent le cerveau et l’intelligence, là où les cours en classe ne peuvent rien faire. Parmi les formules à envisager : un camping dans le jardin pour les enfants. Ils pourront s’amuser de mille et une manières : en montant la tente, en faisant un feu de camp, en cuisant des marshmallows sur ce feu, en se racontant entre eux des histoires qui font peur (ça développe autant l’imagination que la loquacité), en chantant autour du feu de camp (pour un enfant, c’est nettement plus intéressant qu’un karaoké), etc.

Pour leur apprendre à aimer la nature

Les principes de respect de la nature s’inculquent dès le plus jeune âge. Le meilleur moyen de le leur apprendre est de leur faire trouver du plaisir dans la nature. Durant un camping dans le jardin, au contact de la nature, il est plus aisé d’expliquer le cycle de vie d’une plante, l’interrelation entre le ciel (et les étoiles) et la terre, le rôle de chaque être vivant dans l’équilibre général de la nature.

Pour raffermir des liens

Un camping dans le jardin pour les enfants permet de les faire sentir comme s’ils étaient ailleurs, un peu isolés du reste du monde. Cette sensation d’isolement force à se concentrer sur le présent, sur ce qu’il y a et sur ceux qui sont présents. Camper dans le jardin sera un moment unique parents/enfants ou entre frères et sœurs ou entre amis. Les liens bâtis durant les campements sont fermes, les scouts vous le confirmeront.

Avantages et inconvénients du camping dans le jardin pour les enfants

Donc, bilan : quels sont les attraits et les méfaits d’un camping dans le jardin pour les enfants ? De notre point de vue, les avantages sont multiples et les inconvénients peuvent être corrigés.

Les avantages de camper dans son jardin

  • Simplicité et praticité : il suffit de sortir une tente de la maison qui est tout près et d’installer le nécessaire pour le campement. Tous les outils sont dans la maison. Même le gros du menu pour le camping peut y être préparé, si les enfants sont trop jeunes pour arriver à cuire quoi que ce soit dehors.
  • Économie d’argent : vous ne vous déplacez pas, vous ne louez rien, vous pouvez camper en économisant de l’argent.
  • Sécurité : vous êtes dans votre propriété. Vos enfants ne risquent rien et pourtant, ils peuvent camper. Il n’y aura même pas à avoir peur d’être piqué par un insecte qui vous est méconnu, évoluant en pleine nature.
  • Possibilité de camper dans le jardin à tout moment : mis à part l’hiver qui rend le camping impraticable, les enfants peuvent camper dans le jardin à chaque fois qu’ils le veulent – sans que vous ayez à engager beaucoup d’argent, ni à vous soucier de trop de détails logistiques.
  • Un minimum de confort : les enfants n’ont pas l’endurance des adultes. Sans forcément verser dans le glamping (glamour camping), il faut dire que la proximité du jardin permet de garantir un minimum de confort à vos petits. Manque d’oreiller ? Une petite brise qui donne froid ? Il suffit d’aller en récupérer à la maison.

Les inconvénients d’un camping dans son jardin

  • Manque d’aventure : les puristes du camping vous diront que camper dans son jardin n’est pas vraiment camper. Le principal inconvénient est que l’aventure est limitée. Mais cela signifie-t-il qu’il ne doive pas être tenté ?
  • Dépaysement non-entier : on campe pour changer de décor. Il faut dire que dans le jardin, ce n’est pas entièrement chose faite. Mais pour des enfants de moins de 12 ans, vous verrez que ce sera souvent suffisant.
  • Tentation de rentrer à la maison : un autre inconvénient d’un camping dans le jardin est la tentation qu’auront les enfants de rentrer. Ils veulent voir papa et maman, revenir dans leur lit, prendre leur téléphone ou leurs jeux vidéo. Le mieux est d’imposer quelques règles basiques, expliquées avec douceur au tout début du camping. Vous pourrez éviter ce genre de légers « débordements ».

Comment bien organiser un camping dans le jardin pour les enfants ?

Place donc à la mise en place du camping dans le jardin pour les enfants. Il y a 3 choses à faire : déterminer où sera monté le campement, sortir ou acheter tous les équipements qu’il faut et organiser le camping lui-même.

Choisir le lieu d’installation du campement

D’abord, cela implique que vous ayez le choix. Si vous avez uniquement un petit jardin pour y monter une seule tente, vous avez déjà votre emplacement. De toute façon, il sera parfait. Par contre, ceux qui ont le choix doivent prendre en compte certains critères pour choisir le lieu du camping de leurs enfants :

  • Y aura-t-il un feu de camp ? Dans ce cas, la tente devra pouvoir se tenir à distance raisonnable du feu.
  • Quelle partie ne risque pas d’être trop froid ou trop humide (n’oubliez pas de désactiver l’arrosage automatique si la tente sera installée sur la pelouse) ? Si possible, il est préférable de monter le camping sur une partie dure comme de la pierre ou une petite terrasse de bois spécialement conçue à cet effet.
  • Quelle partie du jardin ne risque pas d’être cachée par des arbres pour bien voir les étoiles ?
  • Où pourrez-vous tout de même voir vos enfants ? Si les parents restent à la maison, il est mieux d’installer leur campement là où vous pourrez facilement garder un œil sur eux.

Côté équipement de camping dans le jardin

Il ne faut pas grand-chose pour que le camping dans le jardin pour les enfants réussisse. Il faut :

  • Un habitat : une tente traditionnelle, une tente de plage pour les jours chauds, un tipi, un khaima, une cabane, une yourte, une roulotte, … Pour les enfants, nous vous conseillons d’opter pour les cinq premières options pour favoriser le dépaysement. L’yourte ou la roulotte, c’est plus dans le cas où toute la famille sortirait pour camper. La tente de place est conseillée si le camping commence à des heures où le soleil est encore présent (qui commence par un pique-nique, par exemple). Les bonnes tentes de plage, comme les tentes de plage Shadysand, protègent efficacement des ultra-violets nocifs. De plus, il faut moins de 5 minutes pour l’installer.
  • Les éléments de la couche : un sac de couchage ou un matelas, des oreillers, des draps.
  • Les outils utiles comme une lampe de poche, des jumelles ou des loupes, des appareils photo ou encore une petite serviette pour s’essuyer après avoir touché du bois du feu de camp.
  • Des jeux, sauf si vous avez prévu des animations en pleine nature qui ne nécessitent pas à proprement parler des jouets.

Côté organisation du camping lui-même

Les parents doivent prévoir un planning du camping, pour éviter que les enfants ne s’ennuient. Déterminez une heure à laquelle le camping dans le jardin pour les enfants va commencer et l’heure approximative à laquelle elle va se terminer. Prévoyez une activité par heure (heure du montage, heure du pique-nique, heure du jeu de piste, du feu de camp, heure des histoires, …). Autorisez vos enfants à veiller un peu plus tard, le camping c’est bien pour ça. Si le camping dans le jardin se déroule sous plusieurs jours, déterminez l’heure du réveil également. Un coup de sifflet pour le réveil leur donnera l’impression d’être vraiment chez les scouts.

Quand organiser un camping dans le jardin pour les enfants ?

Il n’y a pas de règles là-dessus. Vous pouvez faire du camping dans votre jardin chaque fois que l’envie vous passe. Il y a tout de même des moments plus propices que d’autres.

Durant les courtes vacances et pauses

Un week-end après les examens pour se détendre, une vacance de trop courte durée pour envisager d’aller ailleurs : ce sont de bons moments pour camper dans le jardin. Les vacances qui durent plus d’une semaine permettent d’envisager la plage ou les montagnes.

Durant des fêtes

Pourquoi ne pas organiser un camping dans le jardin pour l’anniversaire de votre enfant ? Il le fera avec tous ses amis. S’ils vous demandent une soirée pyjama, un camping dans le jardin pour les enfants et ses potes permet de ne pas mettre la maison sans dessus-dessous. L’option est également envisageable pour Halloween.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Et si vous laissiez votre commentaire?