ACTUELLEMENT ! La livraison est GRATUITE ! Ne tardez pas… 

Yoga à la plage : mode d’emploi

Parmi les activités possibles à la plage pour cet été (ou à n’importe quelle saison d’ailleurs) : le yoga. Faire du yoga à la plage est un excellent moyen pour se relaxer. Vous pourrez ainsi être en harmonie avec votre corps et avec l’univers. N’est-ce pas la définition même du yoga qui signifie union du corps, de l’esprit et du monde environnant ? Lorsqu’on a la possibilité de faire du yoga au grand-air, il faut saisir cette chance. Le yoga en salle, réservons cela pour notre train-train quotidien. Voici donc quelques conseils pour ceux ou celles qui veulent s’y adonner.

Pourquoi la plage est-elle un excellent endroit pour du yoga ?

Il y a au moins 3 raisons qui font du bord de mer l’endroit rêvé pour pratiquer l’asana.

Tout d’abord, il s’agit d’un environnement 100 % naturel. Au lieu d’imaginer un endroit où vous vous sentirez calme, vous serez déjà dans le décor. Vous pourrez vous synchroniser à la nature et l’écouter au moyen des vagues, des oiseaux et du vent marin.

Ensuite, il n’y a rien de tel que la plage pour se relaxer et méditer. Il est scientifiquement prouvé que le soleil affecte positivement l’humeur, de même que les chuchotements de l’océan.

Enfin, il n’y a pas meilleur endroit pour bien respirer (c’est la base du yoga, non ?). Vous aurez ainsi une bouffée d’air frais.

Quelques précautions avant de commencer une séance de yoga à la plage

Le mode d’emploi du yoga à la plage n’est pas le même que celui de la salle. Oubliez votre tapis personnel, le sable sera bien meilleur. Troquez-le contre une tente de plage pour vous abriter du soleil avant ou après la séance et contre une bonne dose de crème solaire. Voici les précautions à prendre si l’on veut faire du yoga à la plage.

Quand faire du yoga à la plage ?

La première précaution est le choix du moment. En effet, l’inconvénient de faire du yoga en pleine nature est la réaction de votre corps aux ultraviolets et à la chaleur. Vous risquez donc des brûlures, mais aussi un coup de chaud, voire une déshydratation. Il y a une discipline spécifique pour le yoga à 40 °C : le bikram yoga. Mais ce n’est pas l’objet de cet article. Nous, nous vous conseillons d’en faire lorsque la température tourne autour de 20 °C. En plein été, cela signifie donc avant 10 h du matin ou après 16 h 30 de l’après-midi.

Sur quelle plage faire du yoga ?

Deuxième précaution : où. Toutes les plages ne conviennent pas au yoga. Si vous ne décidez pas de recourir à un professeur ou à une offre spéciale yoga à la plage, il vous faudra absolument choisir un endroit calme. Yoga rime avec absence de bruit, sérénité et fusion avec la nature. Il faut donc trouver une plage suffisamment éloignée pour vous offrir tout cela.

Ensuite, il faut également choisir le terrain idéal pour toutes les postures que vous allez faire. Évitez le sable dénivelé qui ne vous offrira pas suffisamment d’équilibre. Choisissez un endroit bien plat pour les postures comme la charrue ou la posture sur les épaules.  

À ne surtout pas oublier …

Enfin, troisième précaution, il y a un certain nombre de choses à ne pas oublier. Il y a la crème solaire, la bouteille d’eau, la casquette et tout ce qui peut vous protéger du soleil, comme la tente de plage (les avis des utilisateurs à son propos sont encourageants). Souvent, lorsqu’on se rend à la plage non pas pour nager ou pour bronzer, on a tendance à les oublier. Rappelez-vous donc que yoga ou pas, vous vous rendez à la plage.

Quelques exercices de yoga à faire à la plage

Toutes les postures du yoga sont possibles à la plage. Sur ce plan, il n’y a donc aucun mode d’emploi particulier. Cependant, la plage vous ouvre bien d’autres possibilités. C’est pourquoi c’est l’un des meilleurs endroits pour pratiquer le yoga.

Des exercices traditionnels

Les exercices à faire dépendent de certains critères :

  • Êtes-vous débutant ou pratiquant confirmé du yoga ?
  • Êtes-vous souple ou non ?
  • Avez-vous des maladies particulières comme un mal de dos ou une varice ?

Selon la réponse à ces questions, certains exercices seront conseillés ou déconseillés. Il serait utile de se faire assister par un professionnel si vous êtes débutant ou s’il s’agit de votre première séance de yoga à la plage.

Dans tous les cas, voici quelques postures basiques :

  • Le cobra : vous devez être allongé sur le ventre et utiliser vos mains pour relever votre buste. Votre poitrine doit être bien ouverte et votre coude, près de votre taille. C’est un exercice d’étirement de base pour déverrouiller toutes vos courbatures.
  • Le tigre : à quatre pattes, levez l’un de vos bras et votre membre inférieur opposé. Cet exercice favorise l’équilibre et la souplesse. Il existe diverses variantes pour les plus expérimentés.
  • Le chien tête en bas : il s’agit d’un exercice de streching qui permet de détendre entièrement votre diaphragme. Mettez les mains à terre et les hanches en l’air, en prenant soin de garder le dos bien droit et la tête entre les épaules.

Des nouveautés

Le yoga à la plage permet aussi d’autres possibilités. Il en est ainsi du Stand Up Paddle Yoga (SUP Yoga) ou du Yoga nudiste.

Le SUP Yoga se pratique sur la mer ou l’océan, plus précisément sur une planche de surf. Il ne s’agit pas forcément de faire des mouvements difficiles. Vous pouvez juste vous asseoir et respirer, méditer pour atteindre l’illumination.

Le Yoga nudiste se pratique nu, comme son nom l’indique. L’objectif est la pleine conscience de son corps et de son monde environnant, sans forcément lier le corps au sexe. Cette variante nous vient, bien évidemment, des États-Unis.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Et si vous laissiez votre commentaire?